Formation

Formation (5)

Elaborer les normes, les spécifications techniques des systèmes de management de la qualité applicable aux marchés et délégations de service public. C’est la mission essentielle de l’Organisme officiel responsable de la certification des entreprises (OCE) en République de Guinée.
Cet organisme crée par un décret du Chef de l’Etat, en juin 2015 et qui est sous la tutelle de l’ARMP a pour champ d’application toutes les entreprises évoluant dans les travaux, fournitures et prestations de service et candidats à la commande publique en République de Guinée. Ces entreprises, selon le décret, doivent à la demande des autorités contractantes produire un certificat de qualification.

Mieux qualifier les observateurs indépendants pour les rendre plus dynamiques et davantage plus efficaces, mais surtout, plus aptes à cerner de près, les ouvertures des plis et les évaluations des offres. Voilà le challenge auquel se livre aujourd’hui l’ARMP (Autorité de Régulation des Marchés publics) dont le souci est d’assainir le système de passation des marchés publics.
Pour y arriver, l’Institution de régulation a élaboré ‘’Le guide de l’observateur indépendant’’. Extraites du Code des Marchés publics, toutes les missions assignées à l’Observateur indépendant ont décrites dans ce Guide manifestement plus assimilable. Il devient de fait, un parchemin pour tous les acteurs impliqués dans les ouvertures des plis et des évaluations des offres.


Des représentants de la Direction nationale des Marchés publics, d’Administration et contrôle des grands projets et marchés publics (ACGPMP) et ceux de la Direction générale de l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP) faisaient partie des 32 cadres issus de départements ministériels qui étaient récemment à l’école de la passation des marchés selon la Banque mondiale.

Cinq sessions de formation pour cinq groupes pédagogiques. L’ISADE (l’Institut Supérieur Africain pour le Développement de l’Entreprise) était à Conakry à cet effet, du 24 août au 4 septembre 2015. Ces sessions de formation qui rentrent dans le cadre de l’appui technique de l’ISADE à la Guinée, concernent les cadres du trépied : la Direction nationale des marchés publics (DNMP), ceux de d’Administration et contrôle des grands projets et marchés publics (ACGPMP) ainsi que ceux de la Direction générale de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) et les membres du Conseil de Régulation de cette même Autorité.

jeudi, 19 novembre 2015 04:50

Appuis techniques

Écrit par

Conformément aux dispositions de l’article 3, alinéa 3 du Décret D/2014/167/PRG/SGG du 22 Juillet 2014 portant attributions, organisation et fonctionnement de l’ARMP (Autorité de Régulation des Marchés Publics), a pour mission, entre autres, d’apporter un appui technique à l’ensemble des acteurs de la commande publique en Guinée. Dans le cadre, de la mise en œuvre de cette mission essentielle, un accent particulier sera mis sur les Personnes Responsables des Marchés Publics (PRMP) et les Commissions de passation et de contrôle des procédures des Marchés Publics.