Formation Des Corps De Contrôle

Les Corps de contrôle existants en Guinée à l’école de l’ARMP sur le « règlement des différends non juridictionnels dans le domaine des marchés publics »

Dans un contexte de reddition des comptes amorcé par les autorités de la transition sous la direction du colonel Mamadi Doumbouya, l’Autorité de Régulation des marchés publics (ARMP) multiplie les séries de formations sur le renforcement des capacités des acteurs du système de la commande publique.

Après l’étape récente relative à la vulgarisation du nouveau code des marchés publics et de ses textes d’application, l’ARMP continue sa dynamique d’information et de sensibilisation auprès des acteurs dont le rôle contribue toutefois à la moralisation des finances publiques. C’est l’idéal qui a conduit la tenue d’un atelier de formation, débuté ce mardi 27 décembre 2022 pour période de trois jours, notamment axé sur le « règlement des différends non juridictionnels dans le domaine des marchés publics » visant les cibles comme la Cour des comptes, l’IGE, IGF, CRIEF, ORDEF et d’autres corps de contrôle existants en République de Guinée.

Il s’agit plus précisément de l’initiation des Corps de contrôle et des membres du Conseil de régulation dans le but de comprendre les techniques de vérification de la conformité des procédures, de la détection des risques de fraude, de la corruption et de malversation diverses dans le domaine des marchés publics.

Le Directeur Général de l’ARMP, M. Lamine Minos Camara, en présidant cette formation, a souhaité la chaleureuse bienvenue aux différents participants qui ont bien voulu prendre part aux travaux du présent atelier. Il a aussi remercié le principal formateur de cet atelier M. Mathieu Meguhe Gnoleba pour la conception du contenu des modules, et a rendu un hommage au ministre secrétaire général à la présidence pour lui avoir exprimé son accompagnement sans cesse dans l’accomplissement de sa mission.

Continuant son allocution, le Directeur Général de l’ARMP a déclaré que la présente formation entre dans le cadre de la stratégie globale de renforcement des capacités des acteurs de la commande publique, s’agissant de la mission régalienne de son institution, en sa qualité d’Autorité Administrative Indépendante.

Pour le porte-parole du Conseil de régulation présent à cet atelier, Moussa Iboun Conté, a salué les efforts de la Direction Générale de l’ARMP d’avoir initié plusieurs formations suivant notamment les directives du CR en tant qu’organe en charge de l’orientation stratégique de l’institution de régulation.

L’engouement des participants pour ce premier jour de la formation suscite la motivation de la Direction Générale de l’ARMP à continuer dans cette lancée, combien de fois bénéfique pour le pays.

 

Par le Responsable Com’ ARMP